Leïla Thima
Votre conseillère en aromathérapie
 
60300 Senlis
 
Disponible aujourd'hui de 10h à 19h
 
06 52 24 01 85

Aromathérapie à Senlis (60300)

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

Introduction...

L’ aromathérapie, du latin “aroma” qui signifie arôme et  du grec “therapeia” qui signifie soin, cure, est l’utilisation des huiles essentielles (HE) à des fins thérapeutiques. C’est une thérapie naturelle de qualité supérieur, d’une prodigieuse efficacité et qui complète très bien toutes les autres approches alternatives ou allopathiques. Bien que “naturelles”, les huiles essentielles ne sont pas inoffensives et sans dangers donc quelques précautions s’imposent afin d’éviter effets indésirables et interactions dangereuses.

Un peu d’histoire…

(mais vraiment un tout petit peu)

Nous savons que l’utilisation des plantes pour se soigner existe depuis l’aube des temps. Les aborigènes d’Australie, il y a 50000 ans, utilisaient déjà les feuilles de Melaleuca alternifolia, le fameux tea tree ou arbre à thé qui servaient à guérir de nombreux maux. 

L’ aromathérapie est une branche moderne de la phytothérapie d’origine française. Le terme “aromathérapie” fait son apparition au XXe siècle, c’est le chimiste René-Maurice Gattefossé qui invente ce terme à la suite d’une expérience qui a quelque peu mal tournée dans son laboratoire et qui lui permet de découvrir les vertus thérapeutiques des HE. Il établit le lien entre composés moléculaires et actions thérapeutiques. Un peu plus tard un autre grand homme vient relancer la phytothérapie et l'aromatherapie en France auprès des médecins et du grands public; le Docteur Jean Valnet. 

Nous savons que l’utilisation des plantes pour se soigner existe depuis l’aube des temps. Les aborigènes d’Australie, il y a 50000 ans, utilisaient déjà les feuilles de Melaleuca alternifolia, le fameux tea tree ou arbre à thé qui servaient à guérir de nombreux maux. 

L’ aromathérapie est une branche moderne de la phytothérapie d’origine française. Le terme “aromathérapie” fait son apparition au XXe siècle, c’est le chimiste René-Maurice Gattefossé qui invente ce terme à la suite d’une expérience qui a quelque peu mal tournée dans son laboratoire et qui lui permet de découvrir les vertus thérapeutiques des HE. Il établit le lien entre composés moléculaires et actions thérapeutiques. Un peu plus tard un autre grand homme vient relancer la phytothérapie et l'aromathérapie en France auprès des médecins et du grands public; le Docteur Jean Valnet. 

L’ aromathérapie peut être utilisée dans un but préventif et curatif pour des maladies physiques, psychosomatiques ou dans un but de mieux être.

Actuellement on connait 3000 huiles essentielles différentes. Les huiles essentielles sont complémentaires et peuvent créer des synergies intéressantes et efficaces dans l’accompagnement de nombreuses pathologies, on parle de  BIOTHERAPIE. L’ aromathérapie recourt à une méthodologie rigoureuse qui s’inspire de données scientifiques solides confirmés tant par la clinique que le laboratoire.

L’ aromathérapie peut régler un certain nombre de problèmes comme:

  • Conserver ou retrouver de la vitalité
  • Gestion du poids 
  • Améliorer la qualité de la peau (cellulite, relachement,…)
  • Troubles digestifs
  • Troubles hormonaux (Syndrome Prémenstruel )
  • Troubles du sommeil et de l'humeur
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Allergies et baisse de l'immunité
  • Prévention des maladies de l’hiver 
  • Migraine, performances intellectuelles
  • Hyperactivité chez l’ enfant
  • Stress et anxiété 
  • Troubles circulatoires
  • Addictions
  • Trac, manque de confiance

(Liste non exhaustive)

Qu’est-ce qu’une huile essentielle?

Une huile essentielle est avant tout l’essence volatile extraite d’une plante aromatique par la distillation par entrainement à la vapeur d’eau. Pour se faire on utilise un outil crée au Xe siècle par un medecin et alchimiste perse nommé Avicenne Ibn Sina; l’ alambic. A la fin du processus, l’huile essentielle surnage à la surface de l’eau et peut donc être facilement prélevée. L’ eau résiduelle qui contient des traces d’HE ainsi que les éléments hydrosolubles de la plante forment l’hydrolat.

 Cette essence est la quintessence, la force vitale et l’âme des plantes. Différents processus peuvent être utilisés en fonction des différentes variétés de plantes et de la fragilité des organes producteurs (feuilles,     fleurs, rameaux, ecorces, …) dont on souhaite recueillir l’huile essentielle. L’ expression à froid est utilisé pour l’obtention des essences d’agrumes.

Les huiles essentielles sont volatiles donc leur chauffage est à éviter si vous souhaitez préserver toutes les valeurs intrinsèques. Elles sont aussi liposolubles  donc vous pouvez les mélanger à toute sorte d’huile végétale,mais également des beurres, des crèmes, du miel, de l’alcool ou du Solubol pour les diluer. Les HE ne sont pas hydrosolubles.

Je recommande de toujours choisir des huiles essentielles de qualité, authentiques, chémotypées et de préférence Bio. Ce sont des huiles 100% pures, 100%naturelles et 100% complètes ou intégrales qui répondent à tous les critères de qualité. Leur efficacité et leur qualité justifie leur prix  souvent élevé. Je déconseille fortement les HE de qualité industrielle.

Sur un flacon d’HE devraient toujour figurer:

  1. Le nom Latin de la plante: le genre, l’espèce botanique certifiée (en latin) et le chémotype.
  2. Le nom commun
  3. La partie distillée de la plante

Par exemple Huile essentielle THYMUS VULGARIS CT THUJANOL= nom latin et chémotype, Thym vulgaire à thujanol= nom commun, sommité fleurie= partie distillée .

Entrez votre texte ici

Entrez votre texte ici

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Livementor

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.